Formation

Présentation

Une formation aux techniques de l'automobile, associant théorie et pratique.

L’École ESPERA Sbarro est une école de design, mais qu’est-ce que cela signifie ?
Aujourd’hui, le terme « design » est souvent réduit à la représentation esthétique
d’un objet, mais la signification exacte est bien plus complexe.
Franco Sbarro en rappelle la définition :
« On utilise le design à toutes les sauces. Pour moi, si on […]
respecte et conserve les fonctions et qu’on a pris part à tout
le développement d’une voiture, on peut prétendre à s’appeler
designer. Or, […] si on ne veut que se limiter aux formes
et qu’on ne veut pas connaître tout le reste, on est illustrateur,
dessinateur[…]. Si on ne veut pas se pencher sur tous les
aspects del’automobile, le mot « designer » ne se justifie pas. »

32402373470_dd333b896e_k

Programme

De septembre à juin, les élèves découvrent : le dessin/design, le modelage, la carrosserie polyester, la mécanique générale, la soudure, la mécanique automobile, la construction de châssis et leur liaison au sol.

L’enseignement, confié à des professionnels, eux-mêmes anciens élèves de l’école, complété par l’intervention de spécialistes en économie, gestion et communication, s’articule autour d’un code défini en quatre points : Esthétique, éthique, conceptuel et technique.

Autonomie, confiance en soi, aptitude au travail en équipe sont également les notions qui seront développées durant cette période intense de travail, concrétisée par la fabrication de deux prototypes roulants.

Schéma du cursus

Une formation aux techniques de l’automobile, associant théorie et pratique.

La formation est divisée en 3 périodes qui permettent une acquisition optimale des enseignements. Les évaluations se font sous forme de tests théoriques, mises en situation et contrôle continu. Le schéma de gauche donne à titre indicatif, le déroulement des 10 mois de formation à ESPERA Sbarro UTBM.

Découvrez les disciplines de la formation automobile ESPERA Sbarro

Peinture

Partie théorique

Le métier de peintre repose sur des bases théoriques très pointues qui font l’objet d’un cursus spécifique. Lors de la formation, les stagiaires concentreront leur apprentissage sur les bases techniques pour appliquer une peinture et un vernis au pistolet sur une surface préparée.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Préparation de diverses pièces et maquettes pour la mise en peinture
– Pistolage d’apprêts
– Pistolage de la base
– Pistolage du vernis

Communication et gestion

Partie théorique

Savoir se présenter et présenter ses projets, savoir écouter l’autre pour mieux lui transmettre un message, trouver sa place dans un groupe, gérer son stress, quelques clés pour bien réussir son projet professionnel.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Lettre de motivation
– CV
– Entretien d’embauche
– Mise en situation de gestion d’entreprise

Dessin, Design

Partie théorique

L’objectif de ce module est de connaitre les techniques de base pour coucher ses idées sur le papier. Les outils numériques sont rapidement abordés en théorie mais la pratique se fait uniquement sur papier avec des méthodes traditionnelles.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Technique de perspective (techniques et méthodes de représentations graphiques traditionnelles)
– Technique de mise en couleurs

Modelage

Partie théorique

La phase de modelage permet de passer du dessin à la maquette, puis à l’échelle 1. A partir de divers matériaux tels que la mousse polyuréthane ou avec de la clay, les stagiaires découvrent les outils et techniques pour donner forme à la matière. Le modelage se fait de façon traditionnelle.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Réalisation d’une maquette à l’échelle 1/8
– Réalisation de deux maquettes à l’échelle 1/4
– Réalisation de maquettes à l’échelle 1

Matériaux composites

Partie théorique

Matériaux polyvalents, les composites comptent de nombreux domaines d’applications. La formation aborde en théorie différentes techniques mais se concentre en pratique sur le procédé de base, le moulage au contact de résine polyester et fibre de verre.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Moulage au contact d’une maquette 1/8
– Fabrication de moule
– Préparation du moule
– Fabrication de pièces et d’éléments de carrosserie

Construction

Partie théorique

Le module de construction représente la colonne vertébrale des prototypes réalisés à l’école. L’objectif est d’allier la construction métallique et la chaudronnerie pour réaliser les châssis qui vont accueillir les organes mécaniques et soutenir les pièces de carrosserie.

Les cours théoriques de construction sont constitués de différents modules nécessaires à la conception/fabrication d’un châssis, comme le dessin technique, les assemblages, les matériaux, la mise en forme des matériaux, le soudage, etc…

Partie pratique

Durant les travaux pratiques, l’élève apprend à utiliser l’outillage présent dans l’atelier de mécanique, en travaillant le métal (découpe, perçage, soudage, pliage, etc…), afin de donner les bases pour ensuite les utiliser tout au long des projets.

Mécanique automobile

Partie théorique

Découvrir les bases de la mécanique automobile, comprendre le fonctionnement d’un moteur, développer les trains roulants et les liaisons au sol pour que les prototypes réalisés à l’école soient fonctionnels (afin de rendre les prototypes réalisés à l’école fonctionnels). Le cursus proposé ne forme pas à la préparation moteur.

Partie pratique

Mise en pratique à travers différents travaux :

– Démontage/remontage d’un moteur et d’une boite de vitesses
– Dépose/repose d’un Groupe Moto Propulseur
– Implantation d’un GMP (Groupe Moto Propulseur) dans les prototypes
– Simplification (création) d’un faisceau électrique
– Entretien de base

Mécanique générale

Partie théorique

La mécanique générale est en lien direct avec le module de construction. Sur des machines-outils traditionnelles (aucune commande numérique), les stagiaires fabriquent sur mesure des pièces spécifiques qu’ils intégreront à la structure métallique. Chaque pièce usinée allie parfaitement technique et esthétique.

Les cours de mécanique général donnent les bases et les notions nécessaires à l’utilisation des machines-outils présentes dans l’atelier (tour à métaux, fraiseuse).

Partie pratique

Les travaux pratiques permettent de savoir utiliser ces machines, pour ensuite s’en servir tout au long des phases de projet.

Ils nous parlent de l’école…

Passionné d’automobile, j’ai suivi après mon bac une formation de motoriste, puis une fois mon BTS MCI obtenu, j’ai voulu étendre mes connaissances techniques au-delà des moteurs et appréhender le véhicule dans son ensemble. C’est la raison pour laquelle je me suis inscrit dans la licence professionnelle Technologies Avancées Appliquées aux Véhicules que j’ai pu réaliser en alternance au Technocentre Renault de Guyancourt. J’ai poursuivi mon expérience au sein du Technocentre par une année d’école d’ingénieur généraliste, avec une alternance au sein de la filière expertise de Renault. Toutefois, l’approche trop théorique à mon goût et la trop grande distance avec le produit automobile m’ont poussé à candidater à l’Ecole Espera Sbarro. Aujourd’hui, je travaille à Toulouse pour la société MecanoID en tant que drapeur composite. J’y ai pour mission la fabrication à la main des pièces de carrosserie en carbone de l’AMB 001, première moto de la marque Aston Martin. Je réalise donc les opérations de drapage et infusion des pièces, de démoulage, détourage et finition des pièces, mais aussi de collage et de réparation lorsque cela est nécessaire. Personnellement, mon expérience chez Espera Sbarro m’aura permis de me dépasser comme jamais auparavant, en me poussant chaque jour à donner le meilleur de moi-même pour produire les pièces de nos prototypes. C’est un environnement dans lequel tout est à notre disposition pour apprendre dans les meilleures conditions matérielles, tout en bénéficiant des conseils des formateurs mais aussi des camarades qui nous partagent leurs connaissances et savoirs faire. C’est une formation dans laquelle il y a une possibilité d’apprendre quantité de connaissances, notions et techniques, et où travailler de ses mains permet de mieux absorber le contenu. Cela m’aura donc permis de prendre confiance en moi et en mes capacités techniques et manuelles, car toutes les opérations réalisées, les erreurs faites puis corrigées, auront été autant d’occasions d’intégrer les savoirs et savoirs faire du cursus. Professionnellement, ESPERA Sbarro m’aura donné l’opportunité de prendre part à deux projets majeurs qui permettent de mettre en pratique et donc d’acquérir de l’expérience dans de nombreux domaines professionnels : modelage, composites, carrosserie, usinage, soudure, etc. Cela m’a donc permis d’ajouter de nombreuses compétences à mon CV, mais aussi de gagner en crédibilité et en assurance lors d’entretiens et de missions professionnelles. Des conseils à donner ? Arriver chaque matin avec l’envie d’apprendre encore plus de choses que la veille pour absorber un maximum de connaissances possibles. Et pour cela, écouter et appliquer tous les conseils donnés par les formateurs, mais aussi être ouvert aux connaissances que peuvent nous apporter chaque camarade de promotion. Aussi ne pas se laisser impressionner par la peur de se tromper car en s’appliquant et en prenant en compte toutes les remarques constructives que l’on reçoit, on fera forcément mieux la fois d’après. Essayer de prendre du recul sur ce que l’on fait pour réaliser et apprécier ce que l’on est en train de vivre car l’année passe très vite quand on a la tête dans le guidon.
Mateo Rojas
Drapeur Composite – Société MecanoID (Toulouse)
Après une séparation, mère célibataire, j’ai effectué avec Pôle Emploi un suivi pour réorientation. Cette réflexion m’a amenée à m’inscrire à l’école ESPERA Sbarro. Juste après le diplôme en 2017, j’ai été embauchée en CDD au sein de l’entreprise Quelet SAS. J’ai par la suite créé ma propre entreprise, Choo’ Créations à Abbévillers. J’y travaille pour les particuliers comme pour les entreprises, avec pour projet de réaliser mes propres créations. L’année de formation a été parfois difficile à cause de ma situation personnelle, mais très riche d’apprentissages et intense ! J’ai appris un nouveau métier, des techniques, ainsi qu’un certain état d’esprit. J’ai envie de dire aux étudiants qu’ils ont de la chance d’être là, que l’équipe pédagogique, notamment les formateurs, sont hyper compétents. Il faut s’investir à 100% pour tirer le meilleur profit possible, ne pas ménager ses efforts, ne pas compter ses heures et aller jusqu’au bout. Un élève qui s’investit pleinement, qui utilise au mieux ses capacités et qui a envie d’apprendre, va se retrouver au sein d’un système composé non seulement d’étudiants, de formateurs, mais également d’anciens élèves, de chefs d’entreprises qui auront à cœur de donner leur chance aux jeunes. Tout cela au sein d’un grand réseau qui peut non seulement faciliter l’après-école, en guidant par exemple vers un emploi, mais qui laisse aussi la possibilité de se diriger vers des écoles spécialisées.
Claire Pont
Micro-entrepreneuse – Choo’ Création, fabrication et réparation d’objets ou pièces en composite
Avant d’intégrer l’école ESPERA Sbarro, j’étais technicien en bureau d’étude dans le génie thermique. Une fois mon diplôme de styliste prototypiste en poche, j’ai décroché un poste de styliste designer automobile dans une petite structure du nom de Machine Revival (poste que j’occupe toujours actuellement). Mon année a Espera Sbarro a été très intense, riche en rencontres, autant du point de vue des enseignants que de celui des élèves. Cette expérience m’a apporté beaucoup de connaissances et m’a permis de mettre en pratique la théorie que j’avais acquise durant mon cursus scolaire. Quelques conseils à donner au futur-es étudiant-es ? Soyez déterminés, ne lachez rien et prenez un maximum de plaisir car une année cela passe très vite
Baptiste Brochard
Styliste designer automobile – Machine Revival
J’ai intégré l’école Espera Sbarro en 2012, après avoir obtenu un DUT génie-mécanique et conception. J’ai toujours été passionné par l’automobile, le design et le dessin. J’étais l’un des plus jeune étudiant de la promo 2012-2013, j’ai énormément appris, à utiliser mes mains, à travailler en équipe, et se fut la première approche dans le design automobile, un monde qui m’as toujours énormément attiré. Ce qui est vraiment génial durant une année à l’école Espera Sbarro c’est que toutes les personnes passionnées peuvent vraiment apprendre quelque chose de précis, que ce soit en mécanique auto, en création de prototype, en dessin et maquette…. Après cette année, j’ai passé le concours d’entrée de l’ISD (école de design avec spécialité design transport et automobile) à Valenciennes. J’ai obtenu mon Master en 3 ans, et décroché un stage de fin d’études de 6 mois au studio de design Volkswagen en Allemagne. Après quelques moi à travailler dans un studio de design indépendant en Autriche, j’ai eu l’opportunité de m’expatrier en Chine, pour être designer de concepts car et voitures de productions pour GAC, l’une des grandes marques automobile Chinoise. Ce furent 3 années vraiment enrichissantes, j’ai eu ma chance de travailler avec des designers Japonais, Russes, Chinois, Italiens… Je travaille aujourd’hui pour LiAuto à Shanghai, une nouvelle marque de voiture électriques premium. L’école Espera Sbarro a été pour moi un déclic et une façon de montrer aux jeunes que l’on peut réaliser des rêves si on s’en donne vraiment les moyens et que la passion est au rendez-vous.
Valentin Fuchs
Exterior car designer – Li Auto (Chine)
Avant d’intégrer l’école ESPERA Sbarro, j’ai été mécanicien moto, mécanicien auto et Développeur outillages forages géothermie La formation ESPERA Sbarro est avant tout une superbe aventure humaine, unique, entre passionnés de l’automobile réunis autour de la conception et la fabrication des différents prototypes ! Elle est à mon sens la formation la plus complète offrant la possibilité de mettre en pratique une multitude de corps de métiers liés à la construction de véhicules. Cela permet soit de cibler un secteur en particulier, soit comme dans mon cas, d’acquérir des compétences professionnelles pluridisciplinaires qui m’ont amené à créer ma propre société dans laquelle je fabrique mes véhicules en toute autonomie. L’année de formation est intense et passe très vite. Elle ouvre des portes immenses à la créativité de chacun ! Plus les élèves s’impliqueront plus ils pourront repousser les limites de leurs prototypes dans le temps imparti !
Bruno Samora
Fondateur de la société SMA Concept (constructeur trottinettes électriques customs)
Je suis entré à L’école Espera Sbarro en Septembre 2009 à la suite d’un Bac Pro Technicien d’usinage. Passionné par L’automobile et la fabrication, j’ai choisi mes études pour être le plus polyvalent et autonome possible dans un atelier de création. Suite à l’obtention de mon diplôme en 2010, je suis parti travailler en région parisienne dans une société fabricant les prototypes et maquettes de style pour divers constructeurs automobiles et aéronautique, je suis resté dix ans dans cette société à gravir les échelons jusqu’à devenir responsable maquette et manageur d’une équipe de modeleurs. Après ces dix années, j’ai ressenti le besoin de créer ma société, quitter un peu l’industrie automobile et revenir à quelque chose de plus artisanal. Aujourd’hui je répare, créé, réalise tout un tas de choses, voiture de courses anciennes et modernes, prototype de moto, voiture de rallye raid… L’école ESPERA Sbarro m’a apporté beaucoup de choses, ce fut une expérience exceptionnelle pour ma part. A tous points de vue, technique comme humain ! Le partage des connaissances entre élèves est aussi bénéfique que les cours eux-mêmes. Il ne tient qu’aux élèves de s’impliquer pleinement dans les différents projets de l’année. La remise en question est perpétuelle, le partage de point de vue entre élèves et formateurs est bénéfique pour mener à bien les projets. Quelques conseils pour les futurs élèves : l’année passe à une vitesse folle ! Profitez à fond de cette expérience et prenez un maximum d’infos, de leçons de vie. Laissez votre égo au vestiaire et partagez un max ! ! Ne pas oublier de décompresser le soir après les cours ou la pratique en atelier. Il y a un super café au centre de Montbéliard pour débriefer entre copains et amis. Car oui on crée des liens très forts au cours de cette année inoubliable !
Kim Fronty
Auto-entrepreneur – Pist’Art composites

Description de la formation

Informations
Période de Formation Du 06/09/2021 au 16/06/2022
Congés prévisionnels A définir
Nombre d’heures sur l’année 1250 h
Nombre d’heures par semaine 35 h
Horaires journaliers 8h00-12h00 / 13h30-16h30
Nombre de semaines de formation 38
Formation théorique 190 h
Formation pratique 1060 h
Coût total TTC 11 000,00 €

Existe-t-il des possibilités de financement pour la formation ?

Consultez les pages consacrées à la formation professionnelle continue sur le site officiel du Ministère du Travail qui détaille les possibilités de financement :

Les salariés (CDD, CDI et intérimaires)
En fonction de votre situation (reconversion, congés individuel…), vous pouvez bénéficier d’aides pour le financement de la formation, renseignez vous auprès de Transitions Pro ou de votre responsable des ressources humaines, de votre OPCO ect…

Les demandeurs d’emploi
Dans un premier temps, vous devez contacter votre conseiller pôle emploi/mission locale/maison de l’emploi pour connaître les possibilités de financement relatives à votre situation.

 
La certification qualité a été délivrée au titre des catégories d’actions suivantes : actions de formation actions permettant de faire valider les acquis de l’experience